Cette famille vit dans une maison en terre cuite et n’aucune facture à payer pendant 13 ans

ans aucune autonome cette construire coûté cuite dans euros facture famille maison payer pendant qui terre une vit

Publié le 1 février 2023 par: Être Heureux #etrehrx

Ils ont quitté la ville après avoir remboursé leurs dettes et ont passé les douze dernières années à bâtir une maison en terre et à éduquer leurs deux filles à la maison.

Publicité:

Sans voiture, ils utilisent des taxis et des vélos pour se déplacer, et ils espèrent un jour avoir une charrette que leurs deux chevaux pourront tirer.

Une maison en torchis construite par eux-mêmes pour vivre hors réseau

La terre utilisée pour construire la maison provient des zones humides de leur propriété, le puits a été foré à la main ; tout, des clôtures aux escaliers, a été fabriqué avec du bois récolté dans un rayon de 20 km autour de leur maison.

Publicité:

La maison a coûté environ 1 000 CAD à construire, et tous les matériaux qu’ils n’ont pas pu récolter dans la nature (comme le toit et les fenêtres) proviennent de sources d’occasion et de récupération.

Initialement, la maison était un dortoir à ossature bois de deux étages avec des murs de remplissage en torchis.

Publicité:

Plus tard, ils ont agrandi la maison pour y inclure un vestibule, un salon, une salle à manger et des chambres supplémentaires. Ils ont expérimenté des murs en torchis, en balles de paille et des sols en terre lors de la construction de ces ajouts.

Sa cuisine est dans l’espace d’origine de 10’x10′ et ils ont bricolé (avec de l’épi!) Un poêle à bois qui avait des jambes cassées et un four à côté.

Et c’est là qu’ils font la plupart de leur cuisine, sauf pendant les semaines les plus chaudes de l’année où ils cuisinent à l’extérieur. Ils chauffent toute leur eau de vaisselle dans des bouilloires sur le poêle à bois.

Publicité:

Le salon dispose d’un poêle à bois, d’étagères, de plusieurs sièges, de nombreuses fenêtres et d’une magnifique mosaïque !

Quant à la production alimentaire, ils ont une forêt alimentaire en permaculture pour les fruits et légumes, des jardins humides inspirés de Chinampa, une vache pour le lait, des canards et des poulets pour les œufs, des abeilles pour le miel, ainsi que du fourrage et des cultures sauvages.

La famille a des panneaux solaires sur le toit et une éolienne (actuellement non opérationnelle) pour l’électricité, un puits creusé à la main et des barils de pluie pour l’eau, un appareil à bois dans chaque pièce, deux toilettes à compost et un poêle pour chauffer l’eau dans la baignoire.

Publicité:

 

Publicité:

Suivant: De belles maisons qui vous laisseront sans voix
VOIR L'ARTICLE
Publicité:

Merci! pour vos partages

SUR LE MÊME THÈME

Laisser un commentaire