Pizzaïolo à Saint-Etienne, un tueur présumé de la mafia arrêté en France après 16 ans de cavale

Publié le 6 février 2023 par: Être Heureux #etrehrx

Un assassin condamné, suspecté de faire partie de l’une des organisations mafieuses les plus puissantes d’Italie, vient d’être découvert alors qu’il travaillait comme pizzaïolo et a été arrêté après près de 17 ans de cavale.

Publicité:

Agé de 63 ans, Edgardo Greco est suspecté de faire partie de la fameuse ‘Ndrangheta, organisation mafieuse de Calabre, au sud de l’Italie. Selon Interpol, Edgardo Greco a été arrêté ce jeudi dans la ville française de Saint-Etienne, où il avait dirigé un restaurant italien sous un faux nom, selon les procureurs français.

Qualifié de « dangereux fugitif », Greco était recherché en Italie afin de purger une peine de prison à vie pour les assassinats de Stefano et Giuseppe Bartolomeo, selon Interpol jeudi.

Il était également accusé dans ce pays de la tentative de meurtre d’Emiliano Mosciaro  » lors d’une guerre mafieuse entre les gangs Pino Sena et Perna Pranno qui a marqué le début des années 1990 « .

Publicité:

Selon la police italienne, les frères Bartolomeo ont été frappés à mort à coups de barres de fer en janvier 1991 dans un entrepôt de poissons. Leurs corps n’ont jamais été retrouvés et on pense qu’ils ont été dissous dans de l’acide. Selon les chefs de gangs, les deux frères avaient ordonné leur meurtre parce qu’ils tentaient d’étendre leurs activités en interférant avec celles d’autres familles criminelles.

En juin 2021, à Saint-Etienne, Greco devient propriétaire d’un restaurant italien appelé Caffe Rossini Ristorante, et le dirige jusqu’en novembre 2021, selon les procureurs français. D’après des documents vus par l’Agence France-Presse, il utilise le nom de Paolo Dimitrio et travaille également dans d’autres restaurants italiens de la ville.

Publicité:

Sur un compte Facebook du Caffe Rossini Ristorante, qui semble avoir été fermé, la presse locale a montré qu’elle avait couvert son ouverture en 2021. « Paolo Dimitrio ouvre le restaurant de ses rêves », indiquait le titre de l’article du journal local Le Progres. Greco a également travaillé le soir dans une pizzeria sous son faux nom, selon les médias italiens.

Suite à son arrestation jeudi matin à l’aube, il a comparu devant un juge d’instruction à Lyon qui lui a formellement notifié le mandat d’arrêt de l’Italie, ont déclaré les procureurs. Il a alors été placé en détention.

Publicité:

La coopération contre la ‘Ndrangheta, projet géré par Interpol, qui facilite la coopération policière entre ses 195 États membres, a contribué à l’arrestation de M. Greco.

Alors qu’il se trouvait encore en Italie, le Greco est parvenu à éviter la prison après avoir produit de faux documents attestant d’une fausse maladie, dont le traitement signifiait prétendument qu’il ne pouvait pas être détenu.

Le meurtre des frères Bartolomeo a constitué un tournant pour la ‘Ndrangheta. De nombreux chefs de la mafia calabraise se sont transformés en informateurs et ont aidé les autorités à identifier des dizaines de leurs confrères. Les clans de la ‘Ndrangheta se distinguent par la profondeur des liens du sang, un aspect qui rendait autrefois cette organisation pratiquement impénétrable. Aujourd’hui, nombre de ces frères, neveux et même enfants des patrons ont décidé de témoigner contre leurs propres parents.

Le mois dernier, la police italienne avait arrêté Matteo Messina Denaro, un des plus célèbres patrons de la mafia sicilienne Cosa Nostra, en fuite depuis 30 ans. Le sexagénaire a été arrêté suite à sa visite dans une clinique de la capitale sicilienne, Palerme, où il se faisait soigner.

Publicité:

Suivant: Charles III face au cancer : pourquoi son médecin a créé la controverse
VOIR L'ARTICLE
Publicité:

Merci! pour vos partages

SUR LE MÊME THÈME

Laisser un commentaire